PARTAGER

Je n’ai pas de mots de réconfort depuis que j’ai vu cette manière animale avec laquelle George Floyd a été assassiné par la Police américaine à Minneapolis. La semaine dernière a été un violent rappel du racisme profondément ancré qui a, de multiples façons, construit et défini l’Amérique depuis presque plus de deux siècles et demi.
Une si «longue liste» ne cesse de s’allonger, George Floyd, Breonna Taylor, Michael Lorenzo Dean, Eric Reason, Christopher McCorvey, Christopher Whitfield, Atatiana Jefferson, Dominique Clayton, Pamela Turner, Botham Jean, Antwon Rose II, Stephon Clark, Ronell Foster, Aaron Bailey, Eric Garner, Michael Brown, Sandra Bland, Freddie Gray, Philando Castile, Trayvon Martin, Jordan Davis, Ahmaud Arbery, et plus encore et ni les autorités fédérales ni le gouvernement encore moins la police ne songe à stopper la saignée.
Souvenez-vous des dizaines d’hommes et de femmes noirs décédés en luttant contre l’injustice, le racisme, pour le droit au vote, la liberté d’expression ou de mouvement en Amérique ! Rappelez-vous les dizaines d’hommes et de femmes noirs qui sont morts entre les mains de racistes qui pensent qu’ils sont au-dessus de la loi !
Je suis fier de voir des manifestants qui se sont courageusement et farouchement rassemblés au cours des derniers jours pour prendre position – au milieu d’une pandémie – pour honorer ces âmes perdues et exiger le changement et partout dans le monde. Ce n’est pas le moment de se taire.
Nous devons trouver l’espoir de faire face au passé et de provoquer des changements pour l’avenir. Il y a de l’espoir dans notre lutte sans faille et notre engagement d’obtenir gain de cause auprès du gouvernement. Nous devons élever la voix et faire notre part pour travailler et lutter pour la justice sociale et le progrès.
Nous savons que le monde est bien meilleur lorsque Noirs, Blancs, Jaunes, riches et pauvres sont au même pied et ont les mêmes responsabilités.
Je dis souvent que nous vivons à travers l’histoire. Souvenons-nous de ce chapitre comme celui où nous avons rencontré des crises sans précédent avec une action sans précédent et changé le monde !
En tant que citoyens du monde entier, nous pleurons la perte absurde d’une nouvelle vie à cause de la Police américaine. Nous sommes solidaires de tous ceux qui souffrent en ce moment.
Ces meurtres doivent cesser. Chacun d’entre eux est une blessure au cœur de notre humanité et une tache indélébile et honteuse sur le drapeau des Etats-Unis d’Amérique.
Le racisme prospère dans le silence – alors donne de la voix. Le racisme est un problème qui appartient à tous. C’est notre combat. Mais nous ne laisserons pas cette lutte se transformer en haine, sinon alors nous ne serons pas moins sages que ceux que nous essayons d’infléchir la conduite. Pour citer Dr. Martin Luther King : «L’obscurité ne peut pas chasser l’obscurité, seule la lumière le peut. La haine ne peut pas chasser la haine, seul l’amour le peut.»
C’est dans cet état d’esprit que nous appelons tous les responsables à agir maintenant et demanderons des comptes au Président Donald Trump, aux Etats américains et aux gouvernements locaux afin que :
-Tous les officiers de police impliqués dans le meurtre de George Floyd soient traduits en justice,
Les officiers de police qui se rendraient coupables d’un usage excessif de la force ou n’interviendraient pas pour l’empêcher (ne serait-ce qu’une seule fois) soient poursuivis,
-Chaque meurtre imputable à des policiers fasse l’objet d’une enquête indépendante et transparente.
Nous nous engageons à participer à notre mesure, en affrontant la peur, la colère et l’ignorance du racisme avec l’espoir, l’amour et la force de notre humanité.
Reposez en paix, George Floyd !
Bougar DIOUF
Président de l’Union des Panafricanistes Sénégalais (Ups ex Mpr)
Membre Front de Résistance Nationale
Coordonnateur Projet Jeunes Maires de 2019
https://web.facebook.com/upsfippusopiisarewdafajot/
https://web.facebook.com/SEMPresidentBougarDiouf/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here