PARTAGER
Former finance minister and current chairman of Oxfam International Juan Alberto Fuentes arrives to court escorted by policemen after being detained as part of a local corruption investigation, in Guatemala City, Guatemala February 13, 2018. REUTERS/Luis Echeverria NO RESALES. NO ARCHIVES.

L’enquête s’intéresse à des contrats d’achat de bus, lors de la réforme des transports publics sous la présidence de Alvaro Colom (2008-2012).

L’ancien Président du Guatemala, Alvaro Colom (2008-2012), et plusieurs membres de son gouvernement d’alors, dont son ministre des Finances, Juan Alberto Fuentes Knight, aujourd’hui directeur international de l’Ong Oxfam, ont été arrêtés hier dans le cadre d’une enquête pour corruption.
Cette arrestation tombe au plus mal pour l’Ong britannique, déjà engluée dans un scandale d’ordre sexuel qui a éclaté à Londres. Dans un communiqué, l’Ong affirme qu’il «a informé [Oxfam) qu’il faisait l’objet d’une enquête pour une transaction budgétaire lorsqu’il était ministre des Finances. Il nous a assuré qu’il a coopéré à l’enquête et affirme qu’il n’a transgressé aucune règle».
L’enquête pour corruption s’intéresse à des contrats d’achat de bus, lors de la réforme des transports publics. «Nous pensons que tout était légal, mais attendons de voir ce que les juges vont dire», a déclaré l’ancien Président en entrant au Tribunal.
lemonde.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here