PARTAGER
Mame Mbaye Niang, ministre de la Jeunesse.

L’Agence nationale de la promotion de l’emploi des jeunes (Anpej) a procédé hier, en présence du ministre de la Jeunesse, à la remise de financement aux jeunes porteurs de projets de la région de Dakar. Le montant total des crédits est évalué à 1,5 milliard de francs Cfa.

1,5 milliard de francs Cfa, c’est le montant du financement octroyé hier par le ministre de la Jeunesse, de l’emploi et de la construction citoyenne, Mame Mbaye Niang, à travers l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi des jeunes (Anpej) à des jeunes porteurs de projets. Des crédits décaissés en faveur de plus de 600 projets dans la région de Dakar, avec une perspective de création d’au moins 2 500 emplois directs. Selon, Mame Mbaye Niang, c’est suite à un processus de sélection rigoureuse et transparente que ce financement a été fait A l’en croire, ceci est une opportunité offerte aux  jeunes de se lancer dans l’épanouissement de leur projet personnel avec l’espoir qu’ils deviennent demain les pourvoyeurs d’emplois à d’autres jeunes et de réels contributeurs au développement du tissu économique du pays. «Le chef de l’Etat a mis à la disposition de l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi des jeunes des ressources additionnelles de 3 milliards de francs Cfa, dédiées exclusivement au financement de l’entreprenariat des jeunes», explique M. Niang qui présidait hier la cérémonie de remise de financement au profit des jeunes porteurs de projets. Au demeurant, dit-il, il convient de rassurer en précisant que l’installation progressive de ces jeunes entrepreneurs se fera dans un environnement économique sans cesse rempli, attractif par un ensemble de réformes portées par le gouvernement. Parmi lesquelles figure celle relative au service de l’entreprenariat et de l’entrepreneur. «Les efforts déployés par l’entreprenariat des jeunes méritent d’être mis en exergue. En effet, à cette enveloppe traditionnelle consentie par le chef de l’Etat vient s’ajouter un montant de 2 milliards de francs Cfa libéré par l’Anpej durant l’année 2016 pour le financement de 400 projets ayant permis la création de 1 300 emplois en 2016», poursuit-il. Par ailleurs, soutient le ministre, le Projet d’appui à la promotion de l’emploi des jeunes (Papej),  désormais logé à l’Anpej, met à la disposition des jeunes une ligne de crédit de 4 milliards destinés au financement de leurs projets. Il exhorte à ce titre les bénéficiaires en conséquence à explorer toutes les opportunités qui leur sont offertes dans ce cadre. Mais aussi de faire bon usage de leur financement afin qu’ils puissent le rembourser pour que d’autres jeunes puissent en bénéficier. Il a informé également que ce financement ne se limite pas seulement à Dakar, ce sera le tour d’autres régions dans les jours à venir.
Le représentant des jeunes, Ousmane Ba,  au nom de ses camarades, a salué l’initiative qui leur permet de concrétiser leur rêve. «Ces fonds seront utilisés à bon escient et remboursés intégralement», s’engage-t-il.
La cérémonie a été une occasion  pour remettre des clés de véhicule aux chefs d’antenne régionale de l’Anpej, et de faire aussi une remise de diplômes de reconnaissance.
Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here