PARTAGER

Le ministère de la Femme, de la famille et du genre a décidé d’apporter un appui financier aux femmes entrepreneures du Sénégal oriental. En visite hier dans la région de Tambacounda, Mme Ndèye Saly Diop Dieng y a annoncé un montant de 24 millions de francs Cfa pour les femmes de Koumpentoum, 8 pour celles de Koussanar et 39,7 millions pour les femmes de Tambacounda commune, soit un montant total de plus de 71 millions de francs Cfa au profit des femmes.
Le ministre soutient que son action se justifie par la volonté du président de la République de promouvoir l’entrepreneuriat féminin. «C’est le prolongement de l’année sociale décrétée par le Président Macky Sall qui se poursuit», a-t-elle dit. Mme Dieng précise que les  24 millions prévus pour le département de Koumpentoum sont destinés à financer 13 groupements de femmes. Les 39,7 millions affectés à Tambacounda, permettront de financer 87 unités d’entreprenariat féminin. Ce qui, selon elle, impactera 1265 femmes dans le département. «Le Directeur général de de l’Imcec,  institution de microfinance chargée de remettre l’argent aux femmes, m’a donné l’assurance que toutes les diligences nécessaires pour vous permettre d’accéder aux crédits le plus vite possible, sont prises», rassure-t-elle, en présence du ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Sidiki Kaba, natif de la région. Qui s’est réjoui de l’acte. «Vous étiez attendue dans la région. Les femmes étaient impatientes de recevoir leurs financements nécessaires pour leur développement. Plus elles sont aidées,  mieux il y a de l’émergence», soutient M. Kaba.
Haby Coulibaly, qui dirige le comité consultatif départemental, s’est aussi dit très honorée. Aujourd’hui, martèle Mme Coulibaly, «l’accès des femmes au financement est devenu une réalité, après des années d‘attente». Elle appelle ainsi les bénéficiaires à en faire bon usage et pensent à rembourser pour que les autres femmes puissent être servies.
Outre les notifications de financement, le ministre de la Femme, de la famille et du genre, Ndèye Saly Diop Dieng, avait dans sa besace, du matériel d’allègement des travaux domestiques.
afall@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here