PARTAGER

Babacar Ndiaye s’engage à contribuer à la réélection du Président Macky Sall. Ce responsable de l’Apr dans la Langue de Barbarie invite ses camarades à l’unité pour atteindre cet objectif.

Pourquoi vous êtes-vous engagé à soutenir le maire de Saint-Louis ?
En soutenant le maire de la ville, je soutiens aussi les populations. Cette ville nous appartient et nous lui devons tout. Elle nous a vu naître et nous a tout donné. Nous savons tous que Saint-Louis a besoin d’être soutenue. C’est une ville qui a joué un rôle très important dans l’histoire du Sénégal. Aujourd’hui, c’est une ville à la croisée des chemins qui joue un rôle de premier plan aussi bien sur le plan politique que sur le plan économique. Donc, nous avons le devoir d’accompagner son maire par nos moyens propres. C’est pourquoi, non seulement nous appuyons toute bonne initiative de sa part, mais nous menons également plusieurs actions en direction des populations pour les aider à améliorer leur quotidien.

La découverte du pétrole est perçue par beaucoup d’acteurs comme une aubaine pour les Saint-louisiens et le développement de la ville. Est-ce votre sentiment ?
La découverte du pétrole ne peut être perçue que comme une aubaine. Déjà, le secteur de la pêche contribuait beaucoup à l’économie de la région et du pays. Avec l’exploitation prochaine du pétrole, nous aurons certainement d’autres sources de revenus supplémentaires. Mais il va falloir gérer tout cela avec beaucoup d’intelligence pour en faire profiter pleinement les populations et surtout celles de la Langue de barbarie qui vivent des moments difficiles avec les problèmes liés à l’érosion côtière mais aussi aux difficultés de la pêche. Je pense que nous devons tout mettre en œuvre pour profiter des énormes potentialités dont nous disposons, mais également utiliser les retombées du pétrole pour développer la ville et en faire une ville très moderne, capable de rivaliser avec les plus grandes villes du monde. C’est bien possible si nous travaillons tous en parfaite synergie.

Allez-vous soutenir la candidature du Président Macky Sall ?
Naturellement ! Vous savez bien que qui soutient Mansour Faye soutient également le président de la République. Je ne m’en cache pas, nous allons soutenir sa candidature d’abord à partir de Saint-Louis où nous utiliserons toutes nos relations et mobiliserons tous nos amis et sympathisants pour la réélection du Président. Cela suppose un engagement au quotidien et nous ne ménagerons aucun effort pour réaliser ce pari.

Pensez-vous que le Président Macky Sall peut passer au premier tour comme le soutiennent ses partisans ? 
Au vu du bilan qu’il a réalisé, je pense qu’il peut valablement passer au premier tour. Il a pu réaliser beaucoup de choses dans le domaine des infrastructures notamment, mais aussi dans le secteur économique. Ce qui nous a permis d’avoir une croissance plus soutenue. Je suis certain que si on se base sur son bilan seulement, il sera réélu dès le premier tour. Mais il faut, pour cela, un engagement de ses partisans et de tous ceux qui le soutiennent. Il faut que tous ceux qui œuvrent à sa réélection soient unis et se mettent sans relâche au travail. Il ne faut pas que nous dormions sur nos lauriers. Il faut travailler et être engagé jusqu’au bout pour arriver à cet objectif.

Et qu’attendez-vous du chef de l’Etat en retour ?
J’avoue que je n’attends rien en retour. Je le fais pour ma ville et pour mes concitoyens. Je suis prêt à appuyer davantage le maire tout comme le président de la République dans l’intérêt de Saint-Louis et de ses habitants.

Vous avez participé à l’inauguration du poste de santé de Ndar Toute et de la première maternité dans votre quartier. Peut-on  savoir comment vous êtes impliqué dans ce projet ?
Je suis impliqué dans ce projet depuis fort longtemps. Je suis déjà intervenu dans les quartiers en y réalisant des bancs publics dont la plupart sont détruits. Mais aussi je suis intervenu au centre de santé de Ndar Toute qui a beaucoup de symboles et qui nous a vu tous naître, grandir et éviter la malnutrition. Je me rappelle, dans ma tendre jeunesse, alors que très souvent, nos mamans y allaient pour récupérer des céréales, du lait, etc. C’étaient de très bonnes choses pour nos mamans qui ont tout fait pour que nous soyons des rescapés dans un quartier où la pauvreté sévissait, où bon nombre d’enfants n’avaient pas réussi à faire des études supérieures. Je puis dire que c’est par la grâce de Dieu que nous y sommes parvenus. Donc, pour revenir au geste que nous faisons dans le quartier, nous avons déjà au niveau du centre de santé, quand j’étais dans mon entreprise la Geaur, fait des réfections. Aujourd’hui, en tant que président du Conseil d’administration du Cosec, j’ai voulu participer au développement de Ndar Toute. Pour la Coupe du monde, j’ai mis en place un écran géant pour leur permettre de suivre les matchs, de s’informer aussi sur la météo. Et une sirène incorporée à l’écran géant peut être entendue dans un rayon de 15 kilomètres. C’est pour alerter les pêcheurs en cas de risque maritime. Ce sont, entre autres, des actions de ce type que nous sommes en train de mener.

En tant que Pca du Cosec, quels sont vos projets pour Saint-Louis ?
Nous avons beaucoup de projets en perspective. Nous sommes sur le point de doter Saint-Louis de bateaux taxis. Ils étaient au nombre de quatre, les deux sont réservés à Saint-Louis. Nous attendons juste que le quai soit construit. Ces bateaux permettront de transporter les touristes mais aussi d’assurer la liaison entre l’île et la presqu’île. Nous avons également construit un complexe frigorifique qui servira beaucoup à l’activité de pêche. Il y a encore quelques travaux qui doivent y être effectués. Après quoi nous procéderons à son ouverture.

On vous prête des intentions de vous investir en politique. Vous le confirmez ?
Bon, je ne suis pas engagé politiquement de la même façon que tous les autres hommes politiques en général le font. Mais je ne le cache pas, je fais de la politique à ma manière et ce n’est pas un secret parce que mon engagement ne date pas d’aujourd’hui. J’ai, en effet, toujours agi en homme politique d’abord par mon engagement aux côtés des populations, mais ensuite aux côtés du maire de Saint-Louis, Mansour Faye.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here