PARTAGER

Quand il évoque les problèmes de la lutte sénégalaise, Bécaye Mbaye sait de quoi il parle pour avoir commenté depuis des années les plus grosses affiches de l’arène. Du coup, l’animateur de l’émission «Bantamba» de la 2Stv ne pouvait rester insensible aux scènes de violence qui ont émaillé le face-à-face Modou Lo-Balla Gaye de samedi dernier.
Le coup de gueule de «Pa Bécaye».

Quel commentaire faites-vous suite aux scènes de violence notées lors du face-à-face Balla-Modou ?
D’abord il faut le déplorer et le regretter. Ce qui s’est passé samedi à la place du Souvenir, lors du face-à-face entre Modou Lo et Balla Gaye 2, n’honore pas la lutte. J’étais scandalisé quand j’ai vu les images. C’est une honte !

Et selon vous qui est responsable ?
Mais vous avez vu de vos propres yeux que ce sont les accompagnants et autres fans clubs qui sont à l’origine de ces scènes de violence samedi à la place du Souvenir. Comment expliquer que l’un des membres d’un camp jette du «safara» à l’autre camp en plein face-à-face. Mais la lutte s’est modernisée, on ne doit plus voir des comportements de ce genre. Il y aussi le fait que c’est vrai qu’on parle de violence physique mais il y a aussi la violence verbale. Quand j’entends les propos de certains animateurs de plateau, ça fait que monter la tension. Ce n’est pas bon. En tout cas ce qui s’est passé samedi c’est inacceptable. Trop c’est trop. Et je pense que le Cng, même s’il n’était pas impliqué dans cet évènement de samedi, doit s’auto-saisir avant qu’il ne soit trop tard. Et avec ça on veut que les sponsors reviennent. Vraiment ce n’est pas encourageant.

Qu’est-ce que vous proposez pour que pareils incidents ne se reproduisent ?
D’abord la première proposition c’est d’exclure des face-à-face les fans clubs ou supporters, en leur rappelant que les face-à-face ne doivent concerner que les journalistes. Pour la deuxième suggestion, je pense qu’on doit revenir aux face-à-face à distance. C’est-à-dire chaque lutteur reste dans son quartier avec ses supporters et les échanges se font en mode duplex via une retransmission en direct à la Télévision…

Vous êtes bien placé pour faire une telle proposition si on sait que la 2Stv a été la première télévision à tenter une telle expérience…
En effet, c’était lors d’un combat opposant Modou Lô à Gris Bordeaux et cela été une belle réussite. Mais le hic dans ce genre de dispositif c’est qu’il faut avoir de l’ingéniosité et une bonne logistique pour y parvenir.

Avec une telle tension qui entoure ce combat Balla Gaye-Modou Lô, ne craignez-vous que les choses débordent lors de leur confrontation prévue à l’Arène nationale que certains jugent trop étroi­te avec ses 22 mille places ?
Ecoutez, Demba Diop fait moins de 22 places et pourtant ce stade a accueilli des combats très populaires. Je pense que l’essentiel c’est d’être préventif en prenant très tôt des dispositions sécuritaires exceptionnelles. Et sous ce chapitre, j’ai confiance aux Forces de l’ordre. D’ailleurs vous avez vu comment ils ont géré avec tact les incidents de samedi. Grâce à leur professionnalisme, ils ont évité que l’irréparable ne se produise.

1 COMMENTAIRE

  1. Non Becaye ! Les responsables c’est vous les reporters et particulierement toi . Tu es le Premier a innover de la sorte en voulant singer les combats de boxes . Ce que vous avec amener comme nouveaute a denature notre sport a nous…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here