PARTAGER

Le ministre de la Justice, garde des Sceaux, Ismaïla Madior Fall, et l’ambassadeur de France au Sénégal, Christophe Bigot, ont présidé hier le lancement du projet d’informatisation et de dématérialisation des procédures dans les bureaux d’accueil et d’orientation des Palais de justice.

Le bureau d’accueil et d’orientation du Palais de justice de Dakar a désormais la charge des procédures suite à son informatisation. Le temple de Thémis de Dakar voit ainsi son équipement à l’accueil modernisé dans le cadre du projet de coopération franco-sénégalais qualifié de «très important» dans le cadre de l’accompagnement de la Modernisation de la justice sénégalaise (Mojusen). Le ministre de la Justice, garde des Sceaux, Ismaïla Madior Fall, a symboliquement reçu de l’ambassadeur de France au Sénégal, Christophe Bigot, un lot de matériels constitué de trois postes informatiques complets, trois sièges et un copieur multifonctionnel. Du matériel qui, pour M. Bigot, «permettra aux animateurs de ce bureau de travailler dans de bonnes conditions et aux justiciables d’être mieux renseignés». «La modernisation de la justice est essentielle pour le bon fonctionnement d’une société, de l’économie, faire en sorte que la justice soit accessible, rapide et dotée évidement de tous les moyens nécessaires», a fait savoir M. Bigot. Et le diplomate français de rappeler que «la France, depuis près d’une quinzaine d’années, accompagne la justice sénégalaise dans le cadre d’un programme de modernisation».
Il s’est prononcé sur la coopération qui a permis l’acquisition du matériel. «Nous avons, avec le ministre de la Justice, participé à la fourniture d’équipements informatiques, notamment d’équipements de bureau». Celui-ci permettra à l’accueil de renseigner en temps réel le justiciable sur les audiences en cours en consultant le rôle d’audience en ligne et d’orienter les visiteurs. Mieux encore, il va permettre aux citoyens de savoir ce qu’il est advenu d’un prévenu.
Mademba Guèye, directeur de la Justice de proximité et de la promotion de l’accès aux droits, a réaffirmé la mission assignée aux bureaux d’accueil. «Ces bureaux ont pour mission de faciliter l’accès aux services publiques de la justice aux citoyens et notamment aux usagers des Palais de justice. Et le matériel qu’on a réceptionné va permettre d’améliorer le service qui est rendu à ces citoyens», a-t-il annoncé.
Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here