PARTAGER

Après la publication de la liste définitive des candidats par le Conseil constitutionnel, l’heure est à la formation des équipes de campagne. Macky Sall finalise un directoire large avec ses alliés. Ousmane Sonko, lui, devrait nommer un directeur de campagne. Issa Sall s’y met aujourd’hui, Madické Niang n’a pas encore statué sur le schéma. Le camp de Idrissa Seck, lui, reste injoignable.

Macky finalise un directoire de campagne
A dix jours du démarrage de la campagne, les différents candidats peaufinent leurs stratégies. Les réunions se multiplient, les schémas ne sont pas les mêmes. Pour l’heure, la discrétion est de mise sur les hommes et femmes qui accompagneront les candidats. Tout est soigneusement et rigoureusement choisi. Des équipes sur le terrain des meetings, sur les plateaux et radios pour la bataille de la communication. Du côté du candidat sortant, Macky Sall, l’idée d’un directeur de campagne est presque exclue. «C’est même improbable. Le Président est en train de finaliser plutôt le schéma d’un directoire. Dans tous les cas, il y a la Conférence des leaders de Benno bokk yaakaar et de la Grande coalition de la majorité présidentielle (pour ceux qui sont venus après comme Modou Diagne Fada, Abdoulaye Baldé, Souleymane Ndéné Ndiaye et autres) qui va jouer un rôle important de conseil stratégique auprès du candidat. Il y aura aussi des structures opérationnelles pour l’organisation de la campagne», soufflent des sources proches de Président Macky Sall. L’on explique ce choix par le fait que «le Président veut quelque chose de très huilé et léger pour plus d’efficacité».

«Sonko va nommer un directeur de campagne incessamment»
Le candidat de la Coalition Sonko Président, lui, est en train de dessiner son organigramme «progressivement». Ses proches confient qu’il a déjà installé la Conférence des leaders et des commissions techniques ont commencé à fonctionner. Mais sauf surprise, ajoute-t-on, Ous­mane Sonko va «nommer incessamment son directeur de campagne». Le candidat El Hadji Issa Sall est encore à l’étape de l’itinéraire de campagne qui a été retenu lors de sa dernière réunion. Mais nous avons appris que sa coalition va «statuer sur le schéma d’un directoire de campagne» aujourd’hui. Me Madické Niang, qui est présentement dans le Sud du pays, n’a pas encore retenu le format qu’il va utiliser. «On est encore à l’étape de l’organisation. La seule certitude, c’est qu’on a un coordonnateur de la coalition, Ibra Diouf Niokhobaye, pour ne pas le nommer. Au-delà, il y a une entité globale qui s’appelle Coalition Madické2019, composée d’une vingtaine de partis dont une bonne dizaine d’anciens candidats déclarés. Les plus emblématiques, c’est Habib Sy, Ngouda Fall Kane, Ndella Diouf», soupire un membre de la coalition. Nous avons tenté de joindre la cellule de communication de Idrissa Seck en vain.
hamath@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here