PARTAGER

Macky Sall a offert un milliard pour soulager la peine des bergers durement affectés par un début d’hivernage calamiteux pour leur bétail. Mais son gouvernement devrait aussi s’intéresser au bétail errant de Dakar. Les rues de la capitale voient circuler des bœufs, dont personne ne semble connaître le propriétaire. Eux ne risquent pas de mourir de faim, mais tant qu’ils seront là, aucun arbre ne va pousser sur la Vdn. Ils ne coutent pas aussi cher au pays, mais ils sont aussi une grosse calamité, qui coûte cher à l’environnement !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here