PARTAGER

Sélectionné par l’Espagne en 2014, Munir El Haddadi souhaite désormais changer de nationalité sportive et représenter les Lions de l’Atlas du Maroc.

Septembre 2014. Vicente Del Bosque sélectionne le tout jeune Munir El Haddadi, auteur de quelques apparitions intéressantes avec le Fc Barcelone. Le jeune né en Espagne de parents marocains avait débuté lors d’un match de qualification pour l’Euro 2016 face à la Macédoine. Depuis… plus rien. Il faut dire que le principal intéressé n’a jamais su confirmer en club, que ce soit au Barça ou lors de son prêt à Valence, et peine à Alavès actuellement. Autant dire que Munir n’était pas près de retrouver la sélection espagnole…
C’est donc vers son pays d’origine, le Maroc, que l’attaquant âgé de 22 ans s’est tourné. Interrogé par la radio Onda Cero, l’ancien Blaugrana a d’ail­leurs confié que la sélection africaine l’a contacté pour disputer la Coupe du monde 2018 avec elle. «La Fédération marocaine m’a appelé et m’a parlé de la possibilité de jouer avec les Lions de l’Atlas le Mondial 2018. Cette idée m’a plu et j’aimerais aller en Russie avec le Maroc.»

El Haddadi retourne sa veste
International espagnol (1 cape), El Haddadi espère donc clairement que la Fédération espagnole lui permette de faire volte-face. Sauf que cette dernière et la Fifa n’ont aucune intention de faire une entorse au règlement international qui stipule que «tout joueur qui a déjà pris part à un match international (totalement ou partiellement) d’une compétition officielle de quelque catégorie que ce soit ne peut plus être aligné en match international par une autre équipe, sauf en cas d’exceptions». Un cas qui risque en tout cas de faire jaser en Espagne. En effet, il suffit de se rappeler les déclarations de El Haddadi au sujet de sa décision d’opter pour un avenir avec la Roja pour avoir une idée du débat qui attend le joueur.

Le Maroc prêt à aller devant le Tas pour Munir
«Jouer avec l’Espagne est ma décision. Je savais ce que cela signifiait. Depuis mon enfance je joue en Espagne et c’était mon idée.» Un peu plus d’un an plus tard (en novembre 2015), alors qu’il n’était toujours plus rappelé chez les A et qu’il devait se contenter de la sélection Espoirs, le milieu offensif ne cédait pas à la panique. «Je ne regrette pas du tout d’avoir joué pour l’Espagne. J’essaye de m’amuser et aujourd’hui j’irai avec l’équipe des moins de 21 ans. Je suis heureux avec l’Espagne.» Mais visiblement, ce n’est plus le cas !
Selon Marca, Munir a écrit à la Fifa en juin dernier pour lui demander ce changement, mais visiblement sans succès. Du coup, la Fédération marocaine souhaiterait saisir le Tribunal Arbitral du Sport (Tas), pour réclamer un changement du règlement (le Cap-Vert a récemment effectué la même requête auprès de la Fifa, qui l’étudie), ou pour «annuler» l’unique sélection du joueur. Affaire à suivre…
Avec Footmercato

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here