PARTAGER

La justice espagnole a suspendu hier, la séance parlementaire prévue lundi 9 octobre au Parlement catalan sur les résultats du référendum d’autodétermination illégal, au cours de laquelle une déclaration d’indépendance était envisagée.
La décision a été prise très rapidement et à l’unanimité par les juges de la Cour constitutionnelle -qui avait déclaré le référendum illégal- saisis hier matin par le Parti socialiste catalan. Un parti qui a longtemps dominé la vie politique régionale, mais qui est en perte de vitesse depuis quelques années.
Sa requête était simple : puisque le référendum de dimanche dernier était illégal parce qu’inconstitutionnel, la réunion du Parlement lundi 9 octobre l’est tout autant. La Cour ne se contente pas de lui donner raison, dans son arrêt elle précise même que «tout acte, toute résolution, tout accord qui interviendrait malgré cette suspension sera considéré comme nul, sans valeur et sans effet».
rfi.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here