PARTAGER

A l’issue des dernières élections législatives, les masques sont tombés et pour de bon. Elles ont permis de mettre à nu et au grand jour des responsables, autant pour moi, des soi-disant responsables dont notre esprit ne pouvait jamais imaginer que ces derniers seraient les auteurs de certaines pratiques peu catholiques. Leurs coups bas et combines sont devenus un secret de polichinelle. En effet, les bandes sonores et autres supports médiatiques sont disponibles, demandant aux militants de voter contre la coalition Bby. Peut-on considérer ces pauvres types comme des militants ? Non, ma conscience m’interdit certaines pratiques peu orthodoxes.
Ils sont connus de tous, ce sont des camarades rongés par la jalousie de voir un des leurs devenir député, ils excellent dans la manipulation et la diffamation. Maintenant, ils cherchent «à porter presse» pour attaquer injustement les dignes responsables qui ont mouillé le maillot et le consul général qui les dérange par le sérieux dans la gestion des affaires consulaires approuvée par tous les Séné­galais.
Ils hurlent fort qu’ils n’ont pas été associés à la campagne, alors qu’ils ont participé au groupe de travail. Ils ont reçu leur dotation pour la campagne, ils ont participé à la préparation du meeting de Madrid, mais de façon sournoise et hypocrite, ils sont allés se vendre à l’opposition.
D’autres dévergondés parmi eux, sans scrupule, sont allés se payer avec l’argent de la campagne le billet de vacance au Sénégal sans faire aucune activité de campagne électorale, ni mobilisation ni animation. Ils se sont passé le mot d’ordre en refusant complètement en dépit des moyens reçus laissant ainsi en rade leurs différentes sections. Ils ont été tous laminés. Les résultats sont là. Désormais, on sait qui est qui et qui est capable de quoi.
Ces fossoyeurs de la Dse sont minés par leurs sentiments mesquins du «ôte-toi de là que je m’y mette, je suis plus beau». Ils ne cessent de nous tympaniser avec des articles bidons dans la presse pour saper l’harmonie de la Dse.
A ces affamés de pouvoir, il faudrait leur opposer un non catégorique et retentissant. En effet, depuis que Mme Codou Fall est à la tête de la Dse, ils ruminent leur colère parce que leur plan a échoué. Ils ont vu leurs ambitions démesurées, excessives et inavouées plomber.
Nous leur opposerons un non catégorique, retentissant. Ils n’ont pas respecté la liste du Président Macky Sall, ils ont voté contre et ont demandé à faire voter en faveur de l’opposition. Nous disposons des bandes sonores comme preuves. Heureusement pour nous qu’ils ne sont pas représentatifs puisque Benno a remporté les élections en Espagne, n’en déplaise à ses détracteurs. Heureusement aussi que le ridicule ne tue pas.
Ils n’en sont pas à leur premier coup d’essai. Déjà au référendum, ils s’étaient alliés au front du «Non» pour saborder la barque Apr dans les grandes villes comme Madrid, Catalogne, Almeria et Murcia, mais c’était sans compter avec la détermination et l’engagement des responsables de ces différentes localités. Leurs actions étaient dès lors vouées à l’échec comme ce fut le cas lors des Législatives
Ces perturbateurs et agitateurs cherchent vaille que vaille à disloquer la Dse, ils véhiculent des discours sataniques appelant à des soulèvements contre l’autorité consulaire, le blocage des élections, des diffamations contre ceux qui ont porté l’Apr sur les fonts baptismaux en Espagne (Ousmane Ba, Mouctar Bélal Ba).
Ce sont d’éternels frustrés minés par la jalousie, la rancune. Ils ont même brandi la fibre ethnique, raciale et régionaliste pour briser l’équilibre et la concorde de la Dse.
Nous dénonçons la démarche honteuse de ces camarades vendus et leur acharnement contre le consul. Ils sont obnubilés par leurs intérêts personnels, par des postes ; ce qui fait qu’ils ont perdu toute lucidité.
Nous en appelons à la responsabilité du parti. Nous proposons aux responsables leur exclusion pure et simple. Ils n’ont pas leur place au soleil : ils ne nous apportent absolument rien malgré leur union de circonstance avec l’opposition. Le Benno a gagné l’Espagne avec plus de 500 voix.
Et il en sera de même en 2019. Haro les traitres !
Mbosse Rassoul Ndiaye BA
Militante Apr /Murcia

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here