PARTAGER

Le Chan 2020, c’est dans quelques jours. La Can, c’est en 2021. La Confédération africaine de football (Caf) vient d’achever une visite au Cameroun. Son président Ahmad Ahmad, dans son périple, vante l’investissement du gouvernement camerounais pour les deux compétitions. Entre le discours politique et la réalité sur le terrain, il y a une faille remarquable.
En effet, le pays de Paul Biya a un sérieux problème de routes. Dans la capitale économique camerounaise, les chantiers de constructions des voies d’accès au nouveau stade de Japoma ne sont pas encore une réalité. Idem pour les voies d’accès au stade rénové de Bepanda Omnisport à Douala. A moins de deux mois du Chan, toutes ces voies d’accès sont encore véritablement en chantier.
La Dibamba, à la périphérie Est de Douala, est dans un état désastreux, ce qui inquiète davantage. C’est dans le but de passer à une vitesse supérieure que le volet sur les voies d’accès aux infrastructures sportives occupe une place primordiale dans le programme de la visite de Narcisse Mouelle Kombi à Douala. Le patron des Sports, qui est depuis ce mardi sur le terrain pour toucher du doigt les réalités des travaux, vient donc donner un coup d’accélérateur pour que ces chantiers soient livrés à temps.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here