PARTAGER

113 morts et 4 000 blessés, c’est le bilan provisoire publié le 5 août à 20 heures par le ministère de la Santé du Liban après une double explosion qui a frappé Beyrouth le 4 août en fin de journée. Le gouvernement libanais a décrété mercredi 5 août l’Etat d’urgence pendant deux semaines pour la ville de Beyrouth, au lendemain des explosions meurtrières dans le port qui ont provoqué des dégâts sans précédent dans la capitale.
Un incident dans un bâtiment contenant une cargaison de 2750 tonnes de nitrate d’ammonium serait à l’origine de la double explosion, ont déclaré les autorités libanaises. Trois jours de deuil national ont été décrétés par le Premier ministre, qui a promis que les responsables de la catastrophe devront «rendre des comptes», selon Le Figaro.
L’effet de souffle -semblable à un séisme de magnitude 3,3- a détruit de très nombreux bâtiments sur le port et en a sévèrement endommagé d’autres sur des kilomètres à la ronde. Selon le gouverneur de Beyrouth, 300 000 habitants de la capitale se retrouvent sans domicile.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here