PARTAGER

Le Sénégal a passé un week-end noir, car le ministère de la Santé a passé le temps à multiplier les avis de décès. Ça fait peur, mais il y a encore des Sénégalais qui se donnent la peine de s’exposer. Que faire alors ? En attendant les annonces du Président demain, rien ne semble arrêter la maladie qui donne de la fièvre au personnel soignant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here