PARTAGER

Apple s’apprête à payer 38 milliards de dollars sur ses bénéfices réalisés à l’étranger en raison de la réforme fiscale américaine. Le géant de l’électronique promet aussi d’investir massivement dans les prochaines années aux Etats-Unis. Les critiques ont accusé Apple d’utiliser un réseau de sociétés internationales pour légalement éviter de payer de grandes quantités d’impôts. Apple dit qu’il se conforme toujours aux lois fiscales.
Bbc/Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here