PARTAGER

Une fusillade a éclaté dans un lycée de l’Etat de Washington, dans le nord-ouest des Etats-Unis, mercredi 13 septembre vers 10 heures (19 heures à Paris). Un adolescent a trouvé la mort et trois autres ont été blessés, selon les autorités.
Les écoles avoisinantes et le lycée Freeman High School de Rockford (lieu du drame), près de Spokane, ont été placés en confinement pendant l’intervention de la police et des équipes médicales. Le confinement, d’après des élèves interrogés sur la chaîne locale KXLY, a duré environ trente minutes pendant lesquelles enfants et enseignants ont dû se cacher et rester silencieux. Il a été levé lorsque le suspect a été arrêté.
«Aujourd’hui, un lycéen est venu à l’école armé, il est entré dans l’école, a sorti une arme et à ce moment-là, il a tenté de tirer et l’arme s’est enrayée», a expliqué lors d’une conférence de presse Ozzie Knezovich, shérif de Spokane, localité située à 5 heures de route à l’est de Seattle. L’adolescent a alors «at­trapé une autre arme, et un lycéen s’est dirigé vers lui, tentant de lui parler» et le suspect lui a tiré dessus : «il n’a pas survécu», a ajouté le shérif.
Le jeune homme a en­suite «tiré à travers le couloir du deuxième étage de l’établissement» touchant trois autres étudiants qui sont à l’hôpital dans un état grave mais stable, a poursuivi M. Knezovich.
Le suspect a pour sa part été arrêté et est incarcéré dans un centre de détention pour mineurs. D’après le shérif, il a été «désarmé» avant l’arrivée de la police, vraisemblablement grâce à un «acte très courageux» d’un élève ou d’un personnel d’encadrement.
«La fusillade du lycée Free­man ce matin nous brise le cœur», a pour sa part commenté le gouverneur de l’Etat de Washington, Jay Inslee, dans un communiqué.
lemonde.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here