PARTAGER

Le nombre d’entrées est supérieur à celui des sorties du territoire national durant le dernier semestre de 2018. C’est ce que révèle la publication de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd) sur la migration et la mobilité internationale au Sénégal.

Les dernières données de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd) sur la migration et la mobi­lité internationale au Séné­gal montrent qu’il y a eu, «dans l’ensemble, plus d’entrées que de sorties du territoire national». Ces statistiques qui remontent au dernier semestre de 2018 font état d’un «solde migratoire global de 102 472 personnes». Dans le document publié par l’Ansd, il est dit que «les individus ayant la nationalité sénégalaise sont ceux qui font le plus d’entrées (452 135) et de sorties (465 520) dans le pays». Les auteurs de cette étude informent que «les Africains hors Cedeao font le moins d’entrées (47 239) et de sorties (42 691) ». Expliquant ces résultats, les agents de l’Ansd soulignent que «le solde migratoire (différence entre les entrées et les sorties du territoire national) positif montre qu’il y a eu beaucoup plus d’entrées que de sorties du territoire national».Il est noté par ailleurs que «le solde le plus élevé est celui de la zone Cedeao y compris la Mauritanie mais sans le Sénégal (99 140), il est suivi de ceux de l’Europe (12 941) et de l’Afrique hors Cedeao(4 548) ». S’agissant des soldes migratoires négatifs du Sénégal et du reste du monde (hors Afrique et Europe) qui sont respectivement de -13 385 et de -772, ils «montrent qu’il y a plus de sorties de Sénégalais et de ressortissants du ‘’reste du monde’’ vers l’étranger que d’entrées».
Concernant les arrivées selon le sexe, l’étude révèle que pour «les arrivées comme pour les départs, il apparait que les hommes effectuent plus de déplacements que les femmes». Selon les statistiques du dernier se­mes­tre de 2018, il a été dénombré «454 735 arrivés d’hommes contre 270 543 de femmes». Pour les départs sur la même période, renseigne l’Ansd, «les personnes concernées sont au nombre de 424 806 chez les hommes et de 256 629 chez les femmes».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here