PARTAGER

Pour le traitement des cas graves de Covid-19, Pr Moussa Seydi a fait savoir qu’une «étu­de scientifique a été initiée». L’objectif, selon le chef du Service des maladies infectieuses de l’hôpital Fann, est «d’évaluer l’efficacité d’un médicament dans les formes sévères». D’après Pr Seydi, «il s’agit d’un médicament disponible depuis plus de 20 ans, qui a une action anticoagulante et anti-inflammatoire efficace chez l’homme». A l’en croire, c’est «pour cette raison qu’ici au Sénégal nous avions inclus dans notre prise en charge l’utilisation des anticoagulants et des corticoïdes comme anti-inflammatoires bien avant recommandations de l’Oms». Poursuivant ses explications, il renseigne que «ces deux actions sont indispensables dans la prise en charge d’une forme grave». Selon Pr Seydi, «en outre il s’agit d’une molécule qui a une puissance antivirale très im­portante in vitro, c’est-à-dire en laboratoire». Il informe aussi que ce «projet a démarré le 14 août 2020, conformément au protocole de recherche qui a été validé par le comité national pour la recherche en santé». Se réjouissant des performances de notre pays dans le domaine de la recherche, Pr Seydi soutient que «nous sommes les seuls qui avons commencé ce projet de recherche ici en Afrique».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here