PARTAGER

(Envoyé spécial à New-Orleans) – La seconde édition de la Nba Africa Game aura lieu encore une fois en Afrique du Sud, en août prochain. L’information est du président de la Nba Afrique, Amadou Gallo Fall. Il l’a annoncée lors d’un déjeuner de presse, ce samedi à New-Orleans, aux Etats-Unis, en marge du All Star Game.

«Nous allons une fois de plus organiser la prochaine édition de Nba Africa Game en Afrique du Sud pour répondre aux nombreuses attentes notées lors de la première édition. Cela fut une très grande réussite et les gens ont préféré organiser la seconde édition sur place pour plus de commodité.» Ces propos sont de Amadou Gallo Fall, tenus ce samedi à New-Orleans, en marge du All Star Game et en présence plusieurs personnalités du basket dont Dikembe Mutumbo, le chanteur américain d’origine sénégalaise, Akon, entre autres invités.
«La prochaine édition aura lieu le 5 août prochain, à Johan­nesburg», a précisé le vice-président de la Nba, qui ajoute que d’autres pays comme l’Angola, le Nigeria ou encore le Kenya avaient manifesté le souhait d’abriter l’événement qui va opposer la sélection américaine à celle de l’Afrique.

Passage éclair de Gorgui Sy Dieng
A noter que lors de la précédente édition, le pivot des Wolves de Minnesota, Gorgui Sy Dieng, avait pris part au rendez-vous. Justement, concernant l’international sénégalais, il a fait une brève apparition avant de quitter New- Orleans à cause d’un calendrier chargé. Inter­pellé par la presse, le pivot des Lions s’est gentiment excusé avant de quitter les lieux.

Echos… Echos… Echos…

Plus de 200 journalistes accrédités
Pour la présente édition du All Star Game qui s’est achevée hier dimanche en New-Orleans, ce sont plus de 200 journalistes venus de tous les coins du monde qui ont été accrédités par la Nba. D’ailleurs, il était difficile de trouver un hôtel dans la ville de la Louisiane. Normal quand il s’agit d’un évènement très attendu par la famille du basket américain et mondial.

Un homme tué par balle près de l’hôtel des journalistes
Aux Etats-Unis, il ne se passe pas un seul jour sans que les médias ne fassent état d’un meurtre par arme à feu. Samedi dernier en début de soirée, on a failli assister en direct à un meurtre près de l’hôtel où logent certains journalistes venus pour la couverture du All Star Game. Un homme a été abattu à quelques mètres de l’hôtel où logent les confrères, à la suite d’une altercation. L’accès sera finalement bouclé par la police qui a vite fait de rappliquer sur les lieux, causant beaucoup de contraintes aux résidents de l’hôtel.

Concours à 3 points : Eric Gordon primé
Le concours à trois points a donc eu besoin d’une série supplémentaire pour finalement désigner un vainqueur. Lors de la finale à trois, Kyrie Irving et Eric Gordon ont terminé à égalité avec 20 points, devant Kemba Walker, moins performant que lors du premier tour (17 contre 19). Les joueurs des Cleveland Cavaliers et Houston Rockets ont donc dû recourir à une «prolongation». Cette fois, Eric Gordon s’est montré le plus adroit rentrant notamment douze tirs de suite au milieu de sa série (dont six «moneyball», ces balles à deux points chacune). Irving, passé avant lui, s’était arrêté à dix-huit, perdant totalement son rythme au milieu de la minute impartie pour tirer les vingt-cinq ballons avant de se reprendre sur la fin.

Klay Thompson, le tenant du titre, éliminé
La grande surprise du concours avait eu lieu dès le premier tour. Klay Thompson, tenant du titre, a été éliminé pour un point ! Le joueur des Golden State Warriors avait réalisé un début de parcours excellent avant de faiblir un peu. Mais il est arrivé au dernier rack avec que des «moneyball» (qui valent deux points au lieu d’un) en devant réussir trois des cinq tirs pour passer en finale. Il a alors loupé trois des quatre premières tentatives le privant de finale malgré un dernier tir dedans.

Un concours de dunk décevant remporté par Glenn Robinson III
Glenn Robinson III (Indiana) a remporté samedi soir le traditionnel concours de dunk sur All-Star week-end. Le show n’a pas été à la hauteur de celui proposé l’année précédente, en raison du manque d’originalité et du nombre de ratés. Le joueur d’Indiana a mis tout le monde d’accord avec un dunk arrière très aérien. Un dunk parfaitement exécuté, venu récompenser la régularité du joueur sur ses quatre tentatives. Une manière plutôt convaincante de terminer une soirée qui aura tout de même manqué de piment.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here