PARTAGER

La polémique va continuer à enfler sur les documents de vote. L’avis ou décision du Conseil constitutionnel a fini d’installer la polémique au sein de la classe politique et des chaumières. Chacun tirant la meilleure position vers lui, du côté du pouvoir comme de l’opposition. Il faudra beaucoup de tact pour éviter l’escalade dans cette tension qui est pour le moment verbale. Le propre du Sénégal est d’être un pays de dialogue. Celui-ci doit être de mise pour le reste du processus électoral, afin d’éviter que l’irréparable se produise. Le monde nous regarde et la paix n’a pas de prix.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here