PARTAGER

Pour un Peuple résolument tourné vers la modernité et le progrès, le Sénégalais s’accroche fortement à ses icônes anciennes. Hier, la journée coïncidait avec l’anniversaire du décès de Mame Abdou Aziz Sy Dabakh. Il a suffi que le ciel se noircisse un moment pour libérer un rapide crachin, pour que certains esprits y voient la manifestation de cette vénérable figure de la Tijaniyya au Sénégal. C’est vrai que l’on a besoin de bien savoir d’où l’on vient pour dresser son itinéraire. Pourtant, on a l’impression au Sénégal que le passé sert à nous renforcer dans notre volonté de ne pas bouger, convaincus que nos ancêtres ont tout fait.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here