PARTAGER

Le  directeur de la Prévention  ne se lasse  pas d’exhorter  les citoyens  au respect des mesures barrières. Chaque jour  il termine  la situation du jour par cet appel strident. La raison est toute simple. A défaut des médicaments ou du vaccin pour lutter contre cette maladie, le port du masque, le respect de la distanciation sociale et le lavage des mains sont les seules bouées de sauvetage pour éviter d’attraper le coronavirus.
Malheureusement, cet appel n’est pas très respecté par la population. Aujourd’hui, les cas graves et les cas communautaires témoignent à suffisance du comportement des Sénégalais en cette période de crise sanitaire du coronavirus.
D’après Dr El Hadji Mamadou Ndiaye, il y a 38 cas graves dans les services de réanimation des différents centres de traitement. Ce chiffre ne cesse de croître. A en croire aussi le directeur de Prévention, 17 cas communautaires ont été enregistrés dans les localités suivantes : Rufisque (3), Touba (2), Maristes (2), Dakar-Plateau (1), Liberté 6 (1), Mbao (1), Ouakam (1), Diourbel (1), Patte D’Oie (1), Zone A (1), Ziguinchor (1). La région de Dakar figure en très bonne place dans  ce tableau avec 6 cas communautaires.
Sur un échantillon de 868 tests réalisés, poursuit-il, 98 personnes ont été testées positives dont 81 cas contacts. Ce jeudi, informe le Dr Ndiaye, 2 patients sont décédés du Covid-19 et 142 autres sont testés négatifs donc guéris.
A ce jour, le Sénégal compte 7882 cas positifs dont 5311 guéris, 145 décès et 2425 sous traitement dans les centres de traitement. L’état des autres patients est stable, a rassuré Dr El Hadji Mamadou Ndiaye.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here