PARTAGER

Les mesures d’assouplissement ont été prises, mais le ministre de l’Intérieur continue de mettre la vis dans certains secteurs. Le nouvel arrêté ministériel portant interdiction temporaire de circuler limite davantage la libre circulation des personnes, qui fait gronder les transporteurs. «En application des dispositions sur l’Etat d’urgence, de nouvelles mesures sont prises. La circulation des personnes et des biens d’une région à une autre est interdite. Toutefois, des autorisations de circuler pour raison professionnelle entre régions peuvent être délivrées par le ministre de l’Intérieur», annonce Aly Ngouille Ndiaye, ministre de l’Intérieur. Il va plus loin : La circulation d’un département à l’autre dans les régions de Diourbel et Thiès n’est plus permise. Même s’il annonce que des autorisations de circuler pour raisons professionnelles, entre départements desdites régions, peuvent être délivrées par le ministère de l’Intérieur et les gouverneurs des régions de Diourbel et Thiès. Il rappelle que le couvre-feu est toujours maintenu et la circulation des personnes et des biens, de 21h à 5h sur toute l’étendue du territoire national, est encore de rigueur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here