PARTAGER

Les nombreux partisans du maire de la Médina ont quitté hier le Palais de justice, le fiel à la bouche. Tous ceux-là nourrissaient l’espoir de le porter en triomphe et de le ramener à sa mairie de Tilène, après les garanties de ses avocats. C’était hélas, sans préjuger du recours du Parquet contre la décision de libérer Bamba Fall et ses co-inculpés. Beaucoup y ont bien sûr vu une patte politicienne. Possible ! Mais tout comme dans l’affaire Khalifa Sall, le plus commode aurait été d’éviter de se faire exiler, plutôt que d’avoir à crier a posteriori

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here