PARTAGER

C’est à la Sonacos de Diourbel qu’il a fait éclore son talent. L’ancien joueur de Niary Tally, Douanes et Diambars vient de taper dans l’œil des techniciens qui l’ont élu dans l’équipe-type du tournoi de l’Ufoa 2017. En pourparlers avec plusieurs clubs du pays, car en fin de contrat, Ab­doulaye Diène pourrait quitter les «Huiliers» et aller monnayer son talent ailleurs. De retour du Ghana, le défenseur central des Lions locaux s’est confié au journal Le Quotidien. Entretien-express.

Comment avez-vous ac­cueilli votre élection dans l’équipe-type du tournoi de l’Ufoa ?
Je l’ai accueillie avec beaucoup de plaisir, de fierté et de bonheur. Je me suis dit que seul le travail paie.
Que vous ont dit les dirigeants de la Sonacos ?
Ils m’ont beaucoup encouragé et m’ont dit que toute l’équipe et tout le Baol étaient derrière moi. Ils ont accueilli cette distinction avec beaucoup de fierté. Pour mes coéquipiers et autres joueurs, je leur demande de persévérer dans l’effort parce que seul le travail paie.
Et votre avenir, comment l’entrevoyez-vous ?
Je suis en train de discuter avec les dirigeants de la Sonacos. Mais d’autres clubs m’ont aussi contacté et je suis en train de réfléchir pour choisir le club qui va avec mon projet.
Etes-vous toujours sous contrat avec la Sonacos ?
Je suis en fin de contrat.
Allez-vous le renouveler ?
Je pense à 50% que je le ferai. Yalla rek mo kham. Mais je dois avouer que j’ai beaucoup de contacts. Il y a le Casa Sports, l’As Douanes, Teungueth Fc…
Avez-vous des contacts à l’étranger ?
J’ai des contacts un peu partout en Afrique, mais ce n’est pas encore très concluant. On attend…
Et en dehors du continent ?
Je n’en ai pas pour le moment.
Peut-on savoir les raisons qui vous ont poussé à quitter Diambars et à rejoindre la Sonacos ?
C’est parce qu’à Diambars, je ne jouais pas assez et il me fallait un temps de jeu pour pouvoir bien exercer ma passion et mon métier. Parce que le football est mon métier. Je ne fais pas autre chose.
Si vous restez à la Sonacos, ce sera sans l’entraîneur Djibril Fall…
Je ne voulais pas qu’il quitte. Parce que Djibril Fall c’est un grand travailleur et un technicien émérite.
Quelles seront vos exigences pour rester à la Sonacos ?
Un bon salaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here