PARTAGER

La Rts va retransmettre en direct les combats de «Leewtoo productions». Une collaboration qui n’est pas nouvelle entre deux structures qui ont longtemps travaillé ensemble. Le directeur commercial de la télé nationale, Oumar Nguébane, confirme et précise, pour ceux qui parlent de retour, que la Rts n’a jamais quitté l’arène.

Recueillis par W. DIALLO

La Rts semble reprendre la diffusion des combats de lutte avec l’affiche opposant Tapha Tine à Boy Niang 2. Est-ce qu’on peut s’attendre à un retour dans l’arène de la chaîne nationale ?
D’abord pour revenir, il faut partir. La Rts n’est jamais partie. On avait juste marqué une pause parce qu’en amont, il y avait beaucoup de violence. Maintenant que les choses se sont calmées, que c’est mieux organisé et mieux structuré, on est là et on a toujours été là. On reprend donc avec «Leewtoo productions» qui est un partenaire de longue date. Ce n’est pas la première fois qu’on travaille ensemble et je crois que pratiquement toutes les grandes affiches de «Leewtoo productions», c’est la Rts qui les a produites.

Avez-vous déjà signé un contrat ?

On va aller vers la signature d’un contrat, c’est certain. Normalement dans la semaine, on va finaliser.

Est-ce à dire que la Rts est également ouverte aux autres productions pour d’autres affiches qui pourraient être ficelées pour la prochaine saison de lutte ?

Tout à fait ! On est ouvert. La lutte, ça concerne le Sénégal, ça concerne les jeunes, ça concerne tout le monde. C’est notre sport traditionnel, notre sport national. Et sport national va avec télévision nationale.

Justement, au-delà de «Leewtoo productions», êtes-vous en contact avec d’autres promoteurs ?

En effet, au-delà de Pape Thialiss Faye, on est en négociations avec d’autres promoteurs qui veulent diffuser sur la Rts et qui sont conscients de l’impact de la télé nationale sur leur événement. Ils savent que la Rts a une grosse expérience dans ce domaine. La Rts a une grosse couverture nationale et internationale. La Rts a des partenaires. Ils sont donc conscients de tout cela.

Est-ce qu’on peut avoir une idée des promoteurs avec qui vous êtes en négociations actuellement ?

Vous comprendrez que ce sont des démarches un peu confidentielles. On en parle que quand ça aboutit. Quand on est en négociations, on ne parle pas (rire).
Vous allez signer des contrats alors qu’il n’y a aucune visibilité avec la pandémie du Covid-19…
La pandémie est là. Il va falloir vivre avec, comme l’a dit le président de la République (Macky Sall). Il faut tenir compte de la maladie, mais cela ne va pas nous empêcher de vivre. On ne sait pas quand est-ce que ça va se terminer. Il faut surtout prendre les précautions, respecter les mesures barrières et faire avec. Et je crois qu’aujourd’hui, tous les Sénégalais sont d’accord sur ça.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here