PARTAGER

Moussa Sow a remporté ce dimanche 25 décembre le prix du plus beau but de l’année 2016, décerné par la télévision américaine CNN, pour son superbe retourné contre Manchester United en Europa League.

C’est le but qui tourne depuis des heures sur les réseaux sociaux. Face à Manchester United, dans un stade Saracoglu incandescent, Moussa Sow (30 ans) a, sans aucun doute, réalisé l’un des gestes les plus beaux de sa carrière.
L’attaquant de Fenerbahçe a en effet inscrit le 3 novembre dernier un superbe retourné acrobatique contre Manchester United (2-1) en Ligue Europa. Une bicyclette puissante qui finit sa course dans la lucarne de De Gea, un vrai chef-d’œuvre.
Ce but qui avait fait le tour des réseaux sociaux a été élu le plus beau de l’année par la télévision américaine CNN dimanche dernier. L’international sénégalais (30 ans), prêté par Al-Ahli club de Dubaï, a largement devancé ses concurrents.
Trois semaines après ce retourné inoubliable face à Manchester United, Moussa Sow avait remis ça contre Rizespor (5-1), tout en signant un triplé en 21 minutes (27e, 32e, 45e+3) lors de la 12e journée du championnat turc dont un deuxième but infligé à son coéquipier en sélection, Abdoulaye Diallo, sur un nouveau retourné.
Le buteur de Fenerbahçe commence à s’imposer comme un spécialiste de l’exercice. D’ail­leurs interpellé par L’Equi­pe sur une telle spécialisation, l’avant-centre des Lions a déclaré : «Ce geste, je l’ai déjà réussi plusieurs fois en France. Je me souviens face à Lyon, Auxerre ou même ensuite face à Galatasaray avec Fenerbahçe». Alors Moussa Sow, spécialiste des retournés ? «Disons que je ne le bosse pas spécifiquement. Quand je suis à l’entraînement, je peux le faire. Mais c’est avant tout de l’instinct. J’en tente depuis que je suis gamin. Je me souviens, en formation, j’en avais même mis un avec Rennes. Quand je vois que je peux le faire, je le fais. Faut dire la vérité aux gens, il y a une part de réussite (rires). Je le tente, je ne sais pas combien de fois je le réussis, peut-être une ou deux fois. Mais comme je l’ai déjà fait, je le retente. En tout cas, ce beau but est symbolique. Il restera, c’est face à Manchester. On a joué face à une grande équipe, avec un stade plein. C’est un match historique.»

L’hommage des fans : un flocage renversant de son maillot
C’est ainsi que pour lui rendre hommage, la boutique officielle du club d’Istanbul, Fenerium, a élaboré un modèle novateur. Le flocage indique bien le nom et le numéro du joueur. Assez classique finalement ! Mais cette fois, tout est écrit à l’envers. De quoi donner des idées à l’ancien Lillois. Au prochain retourné !
hdiandy@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here