PARTAGER

Zinédine Zidane a réussi en un an et demi ce dont tous les entraîneurs rêvent avec le Real Madrid : deux semaines après avoir triomphé en Liga, le Français (44 ans) a soulevé sa deuxième Ligue des Champions et est entré dans l’histoire.

L’idylle entre Zinédine Zidane et la Ligue des Champions semble être bien partie pour durer. Après avoir remporté la compétition en tant que joueur en 2002 avec le Real Madrid, le coach français a réédité l’exploit, par deux fois, en tant qu’entraîneur. Le dernier manager à avoir réalisé cette performance était Arrigo Sacchi, qui avait mené le Milan Ac aux sommets de l’Europe en 1989 et 1990.
Parmi les vingt techniciens ayant remporté la Ligue des Champions au moins deux fois, seuls José Villalonga (Real Madrid), Luis Carniglia (Real Madrid), Bela Guttmann (Ben­fica), Helenio Herrera (Inter Milan), Stefan Kovács (Ajax), Dettmar Cramer (Ba­yern), Bob Paisley (Liverpool), Bryan Clough (Nottingham Forest), Arrigo Sacchi (Milan Ac) et Zinédine Zidane ont réussi l’exploit de la gagner deux années d’affilée.
Mais pour la plupart, ils étaient des joueurs de seconde zone avant d’entrer au panthéon des entraîneurs, ayant à leur actif quelques titres nationaux à l’image du Championnat d’Angleterre de Paisley et du Championnat de France de Carniglia. Zidane, lui, n‘a pas attendu de passer sur le banc pour soulever la Coupe aux grandes oreilles. En 2002, il remportait le trophée si convoité avec la «Casa blanca», aux côtés de Raul, Figo et Roberto Carlos. Dans l’histoire, seul Miguel Munoz, entraîneur des Meren­gues entre 1959 et 1974, a réussi cette performance avec le Real Madrid.

«Je dois tout à ce club»
La clef de sa réussite au Real ? «Chaque joueur se sent important, disait-il en conférence de presse, et ils s’entendent tous bien. Il y a une connexion entre eux. Quand vous gagnez, c’est plus facile, mais c’est aussi beaucoup de travail. La clef du succès, c’est que les joueurs ne se lassent pas. Je dois tout à ce club, il est mon cœur.»
«Zizou» n’avait entraîné que la Castilla, la réserve du club, et jamais d’équipe professionnelle. Cinq mois plus tard, même pas, il entrait dans la légende en devenant le premier Français à soulever la Ligue des Champions en tant que joueur puis entraîneur. a quoi pouvait-il encore rêver sur la pelouse du Millennium, la Liga et une seconde C1 de suite en poche ? «Il est là depuis 17 mois et en 17 mois, il a tout fait. Tous les supporters du Real devraient le remercier», se réjouissait son président, Florentino Pérez, après la finale.
Avec Lequipe.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here