PARTAGER

La douane a mis fin à une entreprise de pillage de ressources minières dans la région de Kédougou. Dans un communiqué, le Bureau des relations publiques et de la communication de cette institution informe que les soldats de l’économie ont procédé à l’arrestation, la semaine dernière, «de 7 individus de nationalité étrangère, pour importation en contrebande de machines, utilisation frauduleuse d’engins mécaniques et exploi­tation clandestine de minerais». Selon le communiqué de la douane, «les 7 prévenus ont été déférés et l’enquête suit son cours en relation avec le Parquet de Kédougou et les services habilités à évaluer le préjudice environnemental et mi­nier». D’après le Bureau des relations publiques et de la communication, «lesdits individus ont par leurs soins aménagé un site d’orpaillage clandestin sur la berge de la Falémé à hauteur du village de Guémédié, commune de Médina Baffé, département de Saraya». Revenant sur le déroulement de cette opération, la douane informe qu’elle a été menée dans «la nuit du jeudi 19 décembre 2019 au vendredi 20 décembre 2019 en milieu de journée dans le site d’exploitation dénommé Sekola». Le service communication précise que «le lieutenant Sandoh Marone et ses éléments ont saisi du matériel composé notamment d’une (1) pelleteuse excavatrice et de dix-huit (18) dragues servant à l’exploitation d’or».
Par ailleurs, la douane souligne que «cette activité illégale d’exploitation de minerais constitue une atteinte grave au patrimoine national». A cela s’ajoute le fait que «les personnes interpellées utilisent des produits nocifs». Ce qui, renseigne-t-elle «constitue un réel danger pour l’environnement et les populations d’autant plus que lesdits produits se retrouvent dans les eaux du fleuve et dans les terres environnantes, détériorant du coup leur qualité».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here