PARTAGER

En prélude à l’exposition sur le premier magazine féminin francophone d’Afrique Awa dont le vernissage est prévu le 3 novembre à 18 heures au musée, le Musée de la femme Henriette Bathily organise lundi prochain, à partir de 10 heures 30, une conférence de presse à l’auditorium de la Place du souvenir africain à Dakar. «Tout en rendant hommage à une grande pionnière des lettres sénégalaises, cette exposition est consacrée au premier magazine féminin paru en Afrique francophone et produit entièrement à Dakar. Elle traite donc de questions liées à la pensée critique, à l’engagement politique féminin, à la catégorie de femme intellectuelle, aux inégalités entre les sexes, à l’éducation et au divertissement en Afrique sub-saharienne», apprend-on.
Un communiqué renseigne que «les concepteurs scientifiques de cette exposition, Ruth Bush (Université de Bristol), et Claire Ducournau (Université Paul Valéry-Montpellier 3), et la  commissaire de l’exposition, Delphine Calmettes (Galerie Le Manège), prendront part à cette rencontre». Awa, rappellent les organisateurs, est une revue de la femme noire, pionnière au Sénégal (1964-1973) et fondée à Dakar par Annette Mbaye d’Erneville en 1964. «En 2017, cette revue a été numérisée à l’Ifan-Cheikh Anta Diop de Dakar», lit-on dans le communiqué qui renseigne également que «la numérisation et l’exposition se font dans le cadre d’un projet de recherche monté à l’Université de Bristol (Royaume-Uni) et l’Uni­ver­sité Paul Valéry-Montpellier 3 (France), en partenariat avec l’Ifan-Ucad, les Archives du Sénégal et le Musée de la femme Henriette Bathily (Sénégal)».
arsene@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here