PARTAGER

Le Village des arts accueille, du 26 décembre au 14 janvier prochain, l’exposition intitulée «Between us ; entre nous». Initiée par le peintre Sea Diallo, cette exposition présente, en une cinquantaine d’œuvres, le travail de 11 artistes sénégalais et autrichiens. Elle renvoie aux couleurs de l’amitié : l’amitié entre le Sénégal et l’Autriche, mais aussi amitié entre Sénégalais et artistes du village. «Between us ; entre nous» délivre en résumé un message de paix.

La galerie Léopold Sédar Senghor du Village des arts porte encore les stigmates de la dernière exposition qui rendait hommage à Ismaïla Manga. Recouverte d’un linceul noir, les cimaises de la galerie accueillent les toiles de Séa Diallo et des autres artistes autrichiens qui participent à l’exposition «Between us ; entre nous». Ouverte le 26 décembre dernier au Village des arts, cette exposition donne à la galerie, un air de gaieté. Béates dans leur style coloré, les toiles des peintres sénégalais Séa Diallo, Lassana Gassama, Moussa Ndiaye, Awa Ndiaye, de Aissatou Dieng dialoguent fièrement avec celles des Autrichiens. Dans ses œuvres, Moussa Ndiaye représente le milieu urbain et travaille sur la ville, tandis que Lansana Gassama se livre à ses petits portraits faits à partir de minuscules pièces de cartes de crédits. Awa Ndiaye elle, fait un focus sur les jeux des talibés.
Dans un autre registre, Séa Diallo travaille sur les mouvements de foule et dessine des personnages avec des formes et une taille bien exagérées. Le pinceau étant pour lui, un moyen de suggérer les choses qui dérangent, Séa n’hésite pas à titiller avec ses œuvres. Mais il lui arrive aussi de voir les belles choses et de les magnifier à travers  son art. A travers «Entre nous», l’artiste voit l’amitié séculaire entre le Sénégal et l’Autriche : «Pendant 22 ans on a fait des expositions avec des workshops entre des artistes sénégalais et autrichiens», confie l’initiateur de l’exposition. Il explique le concept et les fondements de ce travail collectif.

Un message de paix et de fraternité
«Between us ; entre nous », renvoie avant tout aux couleurs de l’amitié.  Fruit d’un travail de longue haleine, et d’une amitié forte entre le Sénégal et l’Autriche, cette exposition  est par ailleurs une invitation à la fraternité entre ces artistes sénégalais et autrichiens. «Il faut qu’à travers nos relations nous apprenions à développer la loyauté et l’amitié», soutient Séa Diallo. Il espère aussi impulser à travers ce travail collectif, une dynamique de convivialité. Celle qu’il a toujours rêvée pour le Sénégal et entre les artistes sénégalais eux-mêmes et pour le monde entier. «Entre nous, c’est une opportunité pour moi de m’adresser à mes collègues du Village des arts. Il faut qu’on puisse développer beaucoup de fraternité et de solidarité. Il faut qu’on puisse cultiver l’excellence entre nous. Qu’on puisse se soutenir entre nous», défend-il. Pour lui, il s’agit non seulement d’un message d’amitié, de convivialité et de fraternité mais l’expo «porte également un message d’amour, de paix et de res­pect». «Dieu n’a pas créé l’homme pour que l’homme soit en conflit avec lui-même. Je suis un messager de la paix et de l’amour», a avoué Séa Diallo. L’ex­po continue jusqu’au 14 janvier.
aly@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here