PARTAGER

A l’annonce du couvre-feu dans les régions de Dakar et Thiès mardi, nombreux ont été les Sénégalais qui se demandaient le choix de ces deux régions alors que la tendance est aussi à la hausse dans les autres localités du pays. Hier face à la presse, Abdoulaye Diouf Sarr a encore fait savoir que la situation est plus grave dans ces deux régions. «90% de la contamination se situent entre Dakar et Thiès, le taux de circulation est assez élevé, et il y a aussi les regroupements. Sur recommandation du Cnge, on a retenu ces deux localités», a-t-il expliqué. Et le ministre de la Santé d’ajouter : «Nous sommes dans une perspective évolutive des choses et nous constatons l’évolution des choses. Et à chaque fois nous avisons pu réajuster la stratégie. Rien ne nous dit que si la perspective se poursuit ailleurs nous n’allons pas prendre des mesures pour arrêter la propagation de la pandémie». Selon lui, «pour la santé des populations, il faut rester vigilant et ne ménager aucun effort pour prendre les mesures pertinentes au bon moment et au bon endroit».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here