PARTAGER

Conviés à Mbour ce samedi par le promoteur Luc Nicolaï, Balla Gaye 2 et Gris Bordeaux se sont fait face dans une am­biance très tendue.

Balla Gaye 2 a réussi une entrée fracassante au stade municipal de Mbour pour son face-à-face avec Gris Bordeaux. Respirant la grande forme, l’ex-Roi des arènes arrive sur les lieux avec quelques kilos de plus. Visage joufflu, une grosse tignasse à la tête et laissant pousser une barbe, Balla Gaye 2 met de l’entrain dans sa chorégraphie et beaucoup d’envie, plongeant le stade de la Petite Côte dans une forte ambiance. «C’est le retour de Balla», s’enflamme une ad­mira­trice du lutteur de Guédia­waye.
Arrivé à 21h 25 mn, accompagné de quelques lutteurs de son écurie et de son préparateur physique ivoirien, le frère de Sa Thiès a déjà l’esprit plongé dans son prochain combat contre le 3e Tigre de Fass, prévu le 31 mars prochain au stade Léopold Sédar Senghor.
Desservi par un parcours marqué par deux revers successifs face à Bombardier et Eumeu Sène, Balla Gaye 2 veut rebondir à tout prix après deux ans d’hibernation. Et il a tenu à le faire savoir à son prochain adversaire
Défiant Gris sur son terrain de prédilection, le fils de Double Less de dire qu’il maîtrise la boxe mieux que son adversaire. «Gris Bordeaux n’est pas un as de la bagarre. Il n’osera jamais se bagarrer avec moi. S’il le fait, il l’apprendra à ses dépens. Parce que je le mettrai Ko», a promis le lutteur de Guédiawaye.
Arrivé le premier sur les lieux à 19 heures passées de quelques minutes, Gris Bordeaux porte la réplique à son vis-à-vis après avoir, lui aussi, chauffé le stade à travers ses pas de danse qu’il esquissait en compagnie des membres de son écurie, dont son frère Gris 2.
«Si tu t’aventures à t‘engager sur un terrain (la boxe) dont tu ne maîtrises pas les contours, tu seras entièrement responsable de tout ce qui t’arrivera là-bas. Tu as tout faux en disant que je ne vais pas privilégier la bagarre. Je te préviens que si tu t’engages dans un combat de boxe, tu vas y laisser des plumes. Parce que je vais te mettre Ko», a prévenu le 3ème Tigre de Fass. Enervé par le comportement de son adversaire qui ne lui a pas laissé l’occasion de s’exprimer, Gris Bordeaux écourte le face-à-face et quitte le stade. «C’est difficile de parler avec un illettré», a indiqué celui qui maîtrise mieux la langue de Molière.
Battu par Modou Lô, Gris Bordeaux compte sur son prochain combat pour rebondir. «Ce combat est capital pour moi», a-t-il lancé à l’ancien Roi des arènes.
Elu meilleur lutteur de l’année par l’Anps, Reug-Reug a remporté le tournoi de lutte simple organisé samedi par Luc Nicolaï au stade municipal de Mbour. Il est venu à bout de Libidor pour mettre la main sur les 5 millions.
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here