PARTAGER

La coalition Jotna/Patriotes pour l’alternative n’a pas apprécié que les leaders de Benno bokk yaakaar (Bby) aient retenu lors de leur réunion «comme seul élément de consensus du dialogue politique l’accord obtenu sur le principe de la réalisation de l’audit». Bruno D’Erneville et ses camarades qui étaient en Assemblée générale hier ont souligné d’autres points ayant fait l’objet d’un «large consensus». En perspective des Locales, ces ex-alliés de Pastef peaufinent leur stratégie d’alliance. Face aux «manœuvres politiciennes du pouvoir», D’Erneville et Cie réfléchissent déjà à la constitution d’un «grand bloc de l’opposition». «La coalition Jotna informe qu’elle est dans un processus avancé de discussion avec des acteurs importants de l’opposition pour la mise en place d’une plateforme élargie en mesure de répondre pied à pied aux différentes initiatives du pouvoir et s’atteler aux prochaines Locales. Elle donnera de plus amples détails dans les jours à venir», indique-t-on dans une déclaration.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here