PARTAGER

Les différentes représentations diplomatiques n’ont pas attendu le chef de l’Etat pour prendre des dispositions pour mitiger les effets du Covid 19. Ainsi, Le Quotidien a appris que certaines missions diplomatiques occidentales, notamment des Etats-Unis d’Amérique, de France ou de Grande Bretagne, ont commencé à évacuer une bonne partie de leur personnel diplomatique «non indispensable». A croire que ces pays redouteraient une explosion du coronavirus au Sénégal. Et que, dans le cas où cela pourrait survenir, les pays concernés craindraient sas doute que le système médical sénégalais, ainsi que le plateau médical dont dispose le pays, ne puissent suffire à prendre convenablement en charge leurs malades éventuels.
Dans le même ordre d’idées, tous les fonctionnaires internationaux employés par les organisations du système des Nations unies basées au Sénégal, ont reçu pour instruction de mettre en congé, provisoire ou définitif, l’ensemble de leur personnel local. Au cas où ils ne voudraient pas le faire, ils seraient alors tenus de garder à demeure ces personnes. Il s’agit ici du petit personnel de maison, comme les bonnes, cuisinières, chauffeurs, gardiens ou jardiniers, entre autres.
La note circulaire du coordonnateur du système des Nations unies à Dakar indique que cette mesure vise à prévenir que lesdites personnes affectées par ces mesures, aient à se déplacer et entrer en contact avec d’autres personnes, et augmentent ainsi le risque d’infecter leurs em­ployeurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here