PARTAGER

Soucieux de la sécurité sanitaire des journalistes en cette période de propagation du Covid-19, le Président de l’Upf a adressé hier des courriers aux chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres ou observateurs de l’Organisation internationale de la francophonie (Oif). Madiambal Diagne demande ainsi la «libération des journalistes emprisonnés afin de les protéger» d’une éventuelle contamination au coronavirus. En plus, il leur a demandé d’allouer une «aide exceptionnelle aux médias, notamment la presse écrite, durement frappés par les conséquences des mesures de confinement».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here