PARTAGER

A Banjul et dans d’autres zones, on se prépare de plus en plus au pire. Face à l’entêtement de Jammeh et la détermination de la Cedeao, les manœuvres diplomatiques ont peu de chance de connaître un succès. En attendant le 19 janvier, plusieurs Gambiens ont décidé de quitter leur enclave pour rallier le Sénégal à travers tous les moyens de transport. Certains sont bloqués à Banjul et dans d’autres villes à cause de l’indisponibilité des places au niveau de certaines compagnies aériennes à destination de Dakar qui affichent plein depuis plusieurs jours.
bsakho@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here