PARTAGER

Dans un communiqué reçu hier au journal Le Quotidien, «le Cnra appelle à plus de vigilance les chaines qui ouvrent leurs programmes aux rappeurs  qui ne se limitent pas à exprimer leur art mais profèrent des injures d’une rare violence contre leurs rivaux». Cette injonction du Cnra fait suite à l’émission «Tall Rek Show» diffusée en direct sur la chaine Vibe Radio le jeudi 10 novembre dernier. Le document renseigne qu’au cours de cette émission, «l’un des invités, un rappeur, a proféré de graves insultes et tenu des propos aussi violents qu’inconvenants à l’endroit de deux autres rappeurs invités également sur le même plateau».
«Cette forme de  joute entre rappeurs, qui serait dénommée «clash» par les tenants de ce style musical, est devenue si habituelle qu’elle ne semble plus ni scandaliser ni même émouvoir leur auditoire composé majoritairement de jeunes. L’incident qui a eu pour cadre Vibe Radio, n’est que le point culminant de cette avanie entre rappeurs que l’on peut observer sur d’autres radios et télévisions», relève l’organe de régulation qui trouve ces «comportements inacceptables».  Le Cnra  invite par la même occasion «instamment les radios et télévisions, par ailleurs responsables des propos tenus sur leurs ondes et sur leurs plateaux, à prendre toutes les dispositions visant à prévenir ces dérives et à exiger de leurs invités le respect du public et celui des valeurs qui fondent notre société».
arsene@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here