PARTAGER

Le Service de commerce régional de Dakar donne un ultimatum aux boulangers, les exhortant d’éviter les rassemblements devant les boulangeries. «Dès demain (aujourd’hui), ils doivent se conformer sinon, on va retirer la mesure. C’est aux boulangers de prendre toutes les dispositions pour que ce qu’on a vu aujourd’hui ne se reproduise plus. Il est hors de question que les gens se regroupent devant les boulangeries. C’est remettre en cause toute la politique de l’Etat sur la lutte contre le coronavirus. Il faut qu’ils se réajustent pour que ce qu’on a constaté ce lundi ne se reproduise plus», a averti hier le chef du Service régional du commerce de Dakar joint par téléphone. Oumar Diallo explique qu’il «ne sert à rein d’interdire la vente de pain dans les boutiques et parallèlement, on ne prévoit pas autre chose, c’est-à-dire mettre en place des kiosques ou des points de vente boulangerie». Pour éviter les rassemblements devant les boulangeries, il estime que les boulangers doivent multiplier la production par deux ainsi que les points de vente.
Par décret 2277 du 30 décembre 2019, le ministère du Commerce et des Pme avait interdit la livraison du pain autre que par les véhicules. Et c’est ce même décret qui, pour des raisons de sécurité sanitaire, interdit la vente du pain dans des boutiques non aménagées. Vu que dans 99% des boutiques actuellement dans les quartiers, il n’y a aucun aménagement par rapport à cette situation de propagation du Covid-19, le ministère du Commerce a voulu limiter au maximum la distribution du pain par plusieurs livreurs informels. Et les boulangers ont décidé de ne plus livrer le pain dans les boutiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here