PARTAGER

Cette hausse du prix de l’électricité risque d’électrocuter le calme du pouvoir actuel. Après le mouvement Noo lank, les centrales syndicales ont décidé de s’impliquer dans la bataille pour faire baisser le prix. Dans tous les ménages, le ras-le-bol est général. On ne nous avait pas vendu la hausse de cette manière. Finalement, la vérité est éclairée davantage par la Senelec qui ne s’est pas empêchée de donner des factures salées aux usagers. Les perspectives semblent sombres pour cette boîte qui risque d’ouvrir la boîte de Pandore.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here