PARTAGER

La commune de Niakhar, dans la région de Fatick (Ouest) se trouve confrontée à «une situation financière extrêmement difficile», du fait de la faiblesse du taux de recouvrement fiscal, a indiqué son maire Macodou Sène. «Nous connaissons une situation financière extrêmement difficile, je le dis chaque année, je vais le répéter encore cette année», a-t-il déclaré à des journalistes.
L’édile intervenait en marge d’un Conseil municipal tenu ce week-end sur la répartition de lots de fournitures scolaires d’une valeur de 10,3 millions de francs Cfa à l’ensemble des écoles de sa commune.
Selon Macoudou Sène, les difficultés financières de Niakhar s’expliquent «par le fait qu’une bonne frange de la population ne s’acquitte pas du minimum fiscal annuel par habitant de 600 francs Cfa (…)». Il estime que «le citoyen sur lequel pèse l’obligation de payer l’impôt, doit faire preuve de civisme fiscal pour s’acquitter de cette obligation».
Aps

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here