PARTAGER

La culture constitue un facteur de développement économique et social. La région de Diourbel recèle d’importantes potentialités culturelles. Son patrimoine culturel, très riche et coloré, présente de réels attraits touristiques. Hélas, ce potentiel est faiblement exploité pour le tourisme. En plus de certains évènements culturels et religieux (Magal de Touba, etc.) organisés chaque année dans la région, on note également plusieurs sites et monuments historiques (33 au total), répartis dans tous les départements. Pour Diourbel, les ressources religieuses pouvant être assimilées aux produits touristiques sont pour la Grande Mosquée de Diourbel, la Résidence de Cheikh Ahmadou Bamba, entre autres. Hélas, elles ne sont pas exploitées. Ce qui, de l’avis de Ameth Dieng, doit être reconsidéré. D’où son projet «Diourbel, ville touristique». En lançant l’initiative samedi, en présence de la représentante du Directeur général de l’Agence sénégalaise de promotion touristique (Aspt), le promoteur de confier : «L‘objectif est de travailler à dérouler un plan d’actions et un paquet d’activités pour faire de sorte à ce que Diourbel soit une destination. Notre ambition, c’est de faire en sorte que les touristes à partir de la France, de l’Italie, quand ils achètent le package pour venir au Sénégal, au lieu de se limiter à acheter un package qui intègre  simplement Gorée, etc., se disent à partir de la France, j’achète un package touristique qui intègre la visite des sites religieux à Diourbel.»
Auparavant, Absa Ndiaye, représentant le Directeur général de l’Aspt, s’est réjouie de  cette «belle initiative » qui, selon elle, «contribue au développement du tourisme à Diourbel».
badiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here