PARTAGER

En Inde pour le Mondial des moins de 17 ans, un tiers des joueurs sélectionnés avec l’équipe du Niger partagent la même date de naissance.

Sept des 21 joueurs sélectionnés pour le Mondial de cette catégorie d’âge, qui se déroule en Inde du 6 au 28 octobre, sont en effet nés le 1er janvier. Deux d’entre eux le 1er janvier 2001 et cinq le 1er janvier 2000, une date de naissance qui leur permet de ne pas dépasser la limite d’âge pour pouvoir disputer la compétition.
Selon Luis Verdini, le sélectionneur brésilien de l’Equipe du Niger des moins de 17 ans, il y a une explication. «Les musulmans ne célèbrent pas leur anniversaire. Pour cette raison, ils ne font pas enregistrer leur date de naissance. Ils ne déclarent leur âge qu’au moment où ils prennent un passeport. J’ai travaillé avec des footballeurs adultes et eux non plus ne connaissaient pas leur date de naissance», a assuré le coach du Niger au média brésilien Globo.
Les organisateurs du Mondial U17 ont indiqué que des Irm (Imageries par Résonance Magnétique) pourraient être effectuées pour vérifier l’âge des joueurs. Cette technique détermine, avec une efficacité annoncée de 99%, si un joueur est bien âgé de moins de 17 ans. L’examen des cartilages du poignet permet de montrer si quelqu’un a terminé sa croissance, ce qui est généralement le cas au-delà de l’âge de 17 ans.
Les jeunes Nigériens se montrent heureusement un peu plus précis quand il s’agit de football, puisqu’ils ont réussi à obtenir une victoire sur la Corée du Nord (1-0) lors de la phase de groupes, et s’offrent un huitième de finale face au Ghana.
7sur7

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here