PARTAGER

Farba Ngom, député sortant investi sur la liste nationale et mandataire du département de Matam, n’a pas raté l’opposition et les «faux partisans» de Macky Sall. Faisant allusion à Mamadou Elimane Kane de Thilogne, tête de liste départementale de la coalition «Oser l’avenir» de Me Aïssata Tall, Farba Ngom servira : «On ne peut pas dire qu’on soutient Macky Sall et faire une liste parallèle. Si on veut se mesurer, il faut attendre les élections locales pour se peser.» Avant de poursuivre que ces soi-disant responsables politiques recevront une raclée au soir du 30 juillet.
A Idrissa Seck qu’il n’a pas cité, Farba Ngom rappelle ses propos tenus lors d’un meeting à Ourossogui. «Il peut venir à Matam, payer des chambres dans nos hôtels, s’accroupir auprès de nos chefs religieux, mais qu’il n’espère aucune voix dans notre département, car ce titre foncier est un domaine réservé à Macky Sall.»
Et, à Macky Sall, Farba Ngom envoie un message fort. «Monsieur la tête de liste nationale, dites au président que les cadres de Matam veulent une promotion, car on a besoin de ministres, de Directeurs généreux, parce que nous le méritons et avons des gens capables.» Il soulignera : «L’emploi des jeunes est à renforcer, nous voulons que les jeunes aient du travail, que les femmes obtiennent plus de financements.»
d.dem@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here