PARTAGER

En visite de terrain mercredi dernier dans l’arrondissement de Fimela pour s’enquérir des réalisations de l’Ong World Vision Sénégal au bénéfice des enfants et des femmes, la musicienne Coumba Gawlo Seck en a profité pour faire un plaidoyer en faveur du maintien des filles à l’école et contre les mariages précoces.

Les filles de l’arrondissement de Fimela dans le département de Fatick peuvent s’enorgueillir d’avoir une avocate de la trempe de Coumba Gawlo Seck. En direction des femmes qu’elle a rencontrées mercredi passé dans le village de Nobadane situé dans la commune de Loul-Séssène, la diva a fait un très fort plaidoyer en faveur du maintien des filles à l’école mais également contre les mariages précoces. « Je voudrais inviter les mamans ici présentes à laisser leurs filles le plus longtemps possible à l’école pour qu’elles soient bien instruites afin qu’elles puissent bien connaitre leurs devoirs mais surtout leurs droits» dira-t-elle d’emblée .Prenant exemple sur elle-même, elle ajoute : «Moi qui vous parle, je viens d’une famille modeste et si mes parents ne m’avaient pas laissée à l’école, je ne serais pas la personne que vous êtes venues accueillir si chaleureusement aujourd’hui. Je ferais  peut-être partie de ces enfants  analphabètes, ignorant leurs droits et qui passent tout leur temps à tendre la main. Egalement, je ne ferais pas partie des personnes que l’on cite en exemple aujourd’hui à travers le monde. Pour toutes ces raisons, je vous demande une fois de plus de laisser vos filles à l’école et de ne pas les donner précocement en mariage afin qu’elles puissent obtenir des diplômes, réussir dans la vie et vous soutenir», a plaidé la star internationale. Laquelle effectuait une visite de terrain dans l’arrondissement de Fimela en compagnie du patron de World vision (Wv) Sénégal, Andrew Catford, pour s’enquérir des réalisations faites dans cette localité en faveur de l’enfance, par cette Ong caritative. Ceci, dans le but de renforcer le partenariat qui existe déjà entre son association dénommée Lumière pour l’enfance  et Wv.
Pour sa part, le directeur des opérations de Wv n’a pas manqué de se réjouir très fortement de la présence de Coumba Gawlo Seck à leurs côtés. «Nous partageons avec Coumba Gawlo les mêmes valeurs en faveur de l’enfance et de la femme.  A Wv, nous avons élaboré une stratégie nationale avec comme objectif principal d’améliorer le bien-être de 8 millions d’enfants dans la période 2016-2021. Cela on ne peut pas le faire en solo. Vous pouvez le faire avec des gens engagés dans la même cause. Et nous avons trouvé en Coumba Gawlo une dame de cœur qui a non seulement utilisé sa musique pour défendre la cause de l’enfant et de la femme mais également a créé des outils pour faciliter cela à savoir sa radio (Fem Fm) et l’association Lumière pour l’enfance. Donc c’est une partenaire stratégique avec qui nous pouvons faire beaucoup de choses», a soutenu Diégane Ndiaye. Ce dernier a, par ailleurs, renseigné que Wv a permis le parrainage de 69 mille  enfants à travers le Sénégal dont 3 mille dans la commune de Loul-Séssène et 1800 dans celle de Fimela.
 dndong@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here