PARTAGER

Rapprocher l’Administration des administrés en vue d’apporter une réponse urgente aux préoccupations pressantes des usagers. Telle est la volonté exprimée lundi dernier à Fatick par la ministre de la Fonction publique et du renouveau du service public, Mariama Sarr, qui procédait au lancement de la «Caravane du service public», laquelle compte faire le tour du Sénégal.

La satisfaction des usagers du Service public est au cœur des préoccupations du ministère de la Fonction publique et du renouveau du service public. Lequel, conformément à la volonté du chef de l’Etat Macky Sall, veut engager l’Adminis­tration dans un vaste chantier de rénovation du service public, afin de la rendre plus moderne dans son organisation, plus efficace dans ses procédures, plus sobre et plus vertueuse dans ses pratiques. C’est dans le cadre de cette recherche permanente d’efficacité de l’Administration que la ministre Mariama Sarr a procédé lundi dernier à Fatick au lancement de la «Caravane du service public» dont l’objectif, assure-t-elle, est de rapprocher l’Administration des usagers, en leur délivrant sur place un paquet de services délocalisés, notamment l’information sur leur situation administrative, la réception des compléments de dossiers, la production d’actes d’avancement d’échelon, la délivrance d’attestations de non-appartenance à la Fonction publique, l’enrôlement sur la plateforme e-solde, l’inscription pour le retrait du diplôme du baccalauréat, le dépistage du diabète et de l’hypertension artérielle.
Ce lancement, selon la ministre, constitue le début d’un processus qui va les conduire dans toutes les régions du Sénégal, pour apporter une réponse urgente aux préoccupations pressantes des usagers. Ainsi, après l’étape de Fatick, ce sera au tour de Kaolack d’accueillir ladite caravane aujourd’hui et demain avant qu’elle ne continue sur Kaffrine pour le vendredi et le samedi.
Toujours dans une dynamique de promotion d’un service public de qualité et de proximité, des bureaux-relais seront installés à travers le pays. La mise en place de ces bureaux-relais constitue, à en croire Mariama Sarr, un redéploiement des services offerts au niveau déconcentré, pour assurer la prise en charge permanente des besoins nouveaux exprimés par les citoyens.
Afin de démontrer la «célérité» avec laquelle l’Adminis­tration s’occupe des dossiers des usagers du service public, la ministre de la Fonction publique s’est plu à rappeler qu’en «2018, 8584 actes administratifs ont été produits, touchant une population de 16 992 agents et qu’en 2019, nous sommes passés à 18 068 actes impactant 34.467 d’agents». Et rien que pour cette semaine, elle dit avoir déjà signé sur la plateforme électronique, 4 000 actes.
Par ailleurs, il faut souligner que dans le cadre de la dématérialisation des procédures administratives, la ministre de la Fonction publique a profité de cette cérémonie de lancement de la «Caravane du service public» pour remettre du matériel informatique à l’Inspection d’académie (Ia) de Fatick ainsi qu’aux Inspections de l’éducation et de la formation (Ief) qui la composent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here