PARTAGER

Il faudra encore du temps pour que les changements attendus au niveau des Directions techniques nationales (Dtn), tels que promis dernièrement par le ministre des Sports, se concrétisent. En déplacement à Fatick hier, pour rencontrer les acteurs locaux du mouvement «navétane», Matar Ba est revenu sur la question, mais a demandé qu’on lui laisse encore le temps d’y voir plus clair.

Ceux qui s’attendaient à ce qu’interviennent dans les meilleurs délais les changements annoncés en mai dernier par le ministre des Sports, au niveau des Direction techniques nationales (Dtn), devront encore prendre leur mal en patience. Interpellé sur la question hier, en marge de la rencontre qu’il a eue avec les acteurs fatickois du mouvement «navétane», Matar Ba a été très évasif. «Une annonce reste une annonce», dit-il d’emblée sur un ton taquin. Avant d’embrayer : «il faut laisser le temps au ministre des Sports que je suis, d’étudier la question et d’apporter ce qu’il faut. Mais ce qu’il faut comprendre, c’est qu’on a besoin de renforcer les Dtn, de les rendre fonctionnelles, pour améliorer la pratique au niveau national et la formation, surtout pour faire de la détection pour l’avenir de nos sélections nationales dans toutes les disciplines confondues», a-t-il laissé entendre.
A l’intention certainement de ceux qui piaffent d’impatience de voir ces changements prévus se matérialiser, Matar Ba de refroidir leur ardeur : «Ce n’est pas demain que ces changements arriveront, mais c’est une lecture que nous avons faite pour dire qu’il faut du sang neuf, il faut aussi que les anciens puissent être présents parce que l’expérience reste capitale pour que vraiment on soit dans une dynamique de construction, de formation et de détection», a fait savoir le patron du Sport sénégalais.
A propos des Dtn qui ont atteint l’âge de la retraite et qui, normalement, devraient être remplacés par de plus jeunes, Matar Ba préfère couper court : «aller à la retraite ne veut pas dire partir dès le lendemain. On attend de mettre en marche tout ce qu’il faut et le jour où l’acte sera pris, ils partiront», précise-t-il. Tout en refusant de donner un délai à partir duquel la décision sera prise, au risque de perturber certains. «Après une évaluation de tout cela, de concert avec les différents acteurs, nous trouverons les solutions qu’il faut. Donc laissez les Dtn continuer leur travail ; chaque mission a une fin à commencer par la mienne et quand cela doit arriver, cela arrivera», recommande-t-il. En promettant de soutenir davantage les Dtn afin, assure-t-il, de relever les défis du sport sénégalais.

Le ministre promet de régler l’éclairage du stade Massène Sène
Sur un autre registre, Matar Ba a réussi à dissiper les menaces qui planaient sur l’organisation, cette année, du Championnat national populaire appelé «navétane», dans la commune de Fatick. En effet, la rencontre qu’il a tenue avec les membres de l’Odcav et les responsables des mouvements associatifs de la commune de Fatick a permis d’arrondir les angles. Précisant d’abord que ce n’est pas le ministre des Sports, mais bien le fils et maire de Fatick, de surcroit un sportif issu du mouvement «navétane», qui a rencontré les présidents de Zone et les responsables du mouvement associatif de Fatick, il a soutenu ne pas être en mesure de faire la sourde oreille face aux revendications de ces jeunes. A cet effet, il a promis de régler, dans les meilleurs délais, le problème de l’éclairage du stade qui, selon lui, est lié à un défaut de maintenance. De même, il a décidé de s’occuper de la prise en charge des éléments du Groupement mobile d’intervention (Gmi) et d’une partie de l’arbitrage, pour un montant de quelque 2 millions de francs Cfa. Toutefois, Matar Ba n’a pas manqué de déplorer le fait que cette question du stade Massène Sène ne soit pas mise sur la table plus tôt, pour permettre aux autorités de trouver les solutions idoines.
De son côté, le président de la zone 1, Adama Seck, s’est dit satisfait des engagements pris par le maire. En conséquence, les «navétanes» qu’ils avaient menacé de suspendre la semaine dernière, vont pouvoir démarrer dès demain, samedi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here