PARTAGER

En lieu et place du Championnat national populaire communément appelé navétanes et qui a peu de chances d’être organisé cette année, à cause de la pandémie du coronavirus, bon nombre de jeunes cherchent à s’occuper autrement. C’est le cas des membres de la Convergence des jeunesses républicaines (Cojer) du département de Fatick qui, samedi dernier à Fimela, ont lancé une campagne de reboisement dénommée «week-ends verts». Selon le porte-parole du jour, Jean Bosco Ndiaye, cette activité entre dans le cadre d’un programme hivernal que la Cojer met en œuvre depuis trois ans. «Cette année, nous l’avons dédiée exceptionnellement au reboisement comme l’a récemment fait le président de la République Macky Sall, lors de la Journée de l’arbre. Ainsi, nous venons de réceptionner à la pépinière de Fimela plus de 1000 plants que nous allons distribuer dans les 17 communes du département», a fait savoir M. Ndiaye. Qui invite les populations à s’approprier cette initiative à travers un bon suivi des plants reboisés. Dans le même ordre d’idées, le sous-préfet de Fimela, qui s’est beaucoup félicité de cette «belle initiative» des jeunes de l’Apr, suggère que, pour un meilleur suivi, l’on puisse confier chaque plant à un jeune et faire une évaluation l’année prochaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here