PARTAGER

La Gambie continue de se vider de sa population. C’est ainsi que la commune de Karang, située sur la frontière nord avec le Sénégal, a accueilli 3645 réfugiés à la date d’hier. «Je viens comme ça de la frontière mais la situation est présentement calme. Il y a quelques mouvements de personnes qui constituent la dernière vague de réfugiés puisque le plus grand nombre est venu hier (avant-hier). Aujourd’hui on se retrouve avec 3645 réfugiés dont 2850 hier (avant-hier) et 795 aujourd’hui (hier)», a renseigné le maire, Dioguine Gomis que Le Quotidien a joint par téléphone hier un peu avant 20 heures. Selon toujours l’édile de cette localité située dans le département de Foundiougne, les premiers réfugiés qui sont arrivés sont des gens qui ont des moyens et ont loué des maisons. Tandis que les autres sont hébergés soit par des parents soit par la commune dans des maisons qui ont été mises gratuitement à leur disposition. Cependant aucune présence militaire n’est notée, a encore laissé entendre M.Gomis.
dndong@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here